slogan
 

Quand la formation sert aussi pour les proches

teresaUne fille raconte comment la formation pour devenir bénévole l’a aidée à accepter la fin de vie de sa maman

En automne 2007, après la soirée de présentation du grand Cycle par Lydia Müller, j’ai décidé de m’inscrire définitivement à cette formation. Le même soir, j’ai appris que ma maman avait un cancer. Emotionnellement, cette coïncidence était très forte pour moi.

Tout au début de sa maladie, ma maman m’avait dit qu’elle était malade et que c’était le début de la fin. Ma première réaction, à l’époque, avait été de lui dire : « Arrête ton cirque » ! Je ne pouvais pas voir la réalité.

Lire la suite

Un père rend hommage à son fils, donneur d’organe

Partager la vie: témoignage d’un jeune donneur décédé qui portait sa carte de donneur

Hommage à un fils :

Mardi 2 août, nous étions tous réunis autour de toi à la chapelle de l’Hôpital et cela t’a peut-être surpris, mais nous désirions prendre congé de toi avec une partie de toutes celles et de tous ceux qui t’ont connu chacun à sa façon, qui ont apprécié ta personnalité, qui t’ont aimé et que tu as, toi aussi, aimés, nous avons évoqué en paroles et en musique des souvenirs qui nous lient a jamais et rappelé qui tu étais, toi qui, dans la force de tes 23 ans, allais entre de plain-pied dans ta vie d’homme, toi qui t’apprêtais à emménager, dès le 1er août, dans ton appartement à Lausanne, toi qui avais choisi de te former comme éducateur de la petite enfance, parce que tu sentais, au plus profond de toi que c’était bien là ta vocation professionnelle.

Lire la suite

Un père raconte l’accident et la NDE du petit Brian

« Les oiseaux blancs »

Le 22 juillet, j’allais effectuer un voyage d’affaires à Washington, DC. Tout était de la routine jusqu’au moment de l’atterrissage à Denver pour un transfert d’avion. J’étais en train de ramasser mes effets personnels dans le compartiment au-dessus de mon siège, lorsqu’une annonce demanda M. Lloyd Glenn de consulter un représentant du service à la clientèle et ceci immédiatement. Je n’y ai plus pensé jusqu’au moment de me trouver aux portes de l’avion où un homme demandait à chaque passager, s’il était M. Glenn. A ce moment, j’ai su que quelque chose n’allait pas et mon cœur a bondi.

Lire la suite

L’accompagnante accompagnée

johnc1Témoignage de Carmen, épouse de John, relatant son chemin vers l’acceptation en accompagnant son mari dont la greffe salvatrice était devenue impossible.

Nous avons vécu pendant deux ans et demi agrippés à l’espoir que la transplantation cœur-poumons puisse prolonger la vie précaire de John, mais la vie avait décidé autrement, il n’aura pas droit à la transplantation. Son état de santé avait empiré et les médecins avaient trop peur qu’il meure sur la table d’opération.

Lire la suite

Dernier Message d’une Mourante

margaEn tant que fille j’aimerais partager un moment intense que j’ai eu l’honneur de vivre avec ma maman dans la toute dernière étape de sa vie. Je vous confie son ultime message :  

« Oh, la vieillesse ! Quel long chemin ! « J’ai perdu toutes mes forces d’antan ! Je suis devenue de plus en plus faible, jusqu’à finir littéralement nue et dépouillée. Je n’avais d’autre choix que de l’accepter et d’aller avec. Et là, la grâce m’a été offerte que j’ai pu montrer l’essentiel, l’essence cachée de mon être.

Lire la suite

Peter prend soin de son épouse atteinte de la maladie d’Alzheimer

L’amour véritable ne change pas
Prendre soin de ma femme atteinte de la maladie d’Alzheimer, par Peter D. Cross

Chaque individu possède une personnalité unique, car chacun a accumulé au long de sa vie une palette unique d’expériences au contact de ceux qu’il a rencontrés et des événements qu’il a vécus. Par conséquent, la relation qui s’établit entre la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et celui qui s’en occupe est toujours unique. Bien que l’on puisse identifier la maladie et qu’en termes généraux elle se déroule selon un schéma connu, chacun réagit différemment. En fait, il est peu probable que deux malades aient le même comportement.
acrobaticon1Lire la suite du récit dans le document PDF

Lire la suite

Mieux connaître son père, cet inconnu

La paix avec nos souvenirs – de père en fille…

J’ai suivi le séminaire Devenir parents de nos parents il y a quelque temps déjà avec Lydia Müller et je continue à dialoguer sur l’accompagnement de mes parents vieillissants avec elle.

J’ai constaté que mon père, qui va vers ses 84 ans, devient ces derniers mois de plus en plus aigri et fâché contre tout et tout le monde, en particulier sa femme, ma maman. Ce n’est pas une situation facile à vivre ni pour lui, ni pour son entourage, ni pour moi, d’autant plus que ma maman essaie de me prendre à témoin, voire de me manipuler pour intervenir, plus ou moins, contre mon père pour la défendre. Il semblerait qu’il est dans un stade où il est conscient de ses défaillances et déficiences, notamment physiques et ses trous de mémoires, pour se rebeller contre ce qu’il perçoit comme une injustice. Il se fâche contre celle ou celui qui lui met gentiment ses manques sous le nez, il accuse les autres de faire exprès de le mettre dans certaines situations, et bien sûr, il est aussi fâché contre lui-même de ne plus être ce monsieur respecté, compétent, avec une belle situation sociale et économique.

Lire la suite

Contact

plan80 rue de la Servette, rez inférieur,
1202 Genève
Tel. +41 22 740 04 77
Tram 14, 18, Bus 3, 11,
Arrêts: Servette ou Poterie)
Tous les détails...

Dons & soutiens

donsL’Association Entrelacs n’étant pas subventionnée, tout don est précieux!

-> Page dons et soutiens